world-exchange.fr





La conductrice du car, jugée pour homicide involontaire après l'accident de Millas, devait subir ce vendredi des examens de santé. Hier, pressée à nouveau de questions sur le jour du drame, elle s'est effondrée à la barre. Son avocat ne sait pas encore si elle pourra assister au procès la semaine prochaine.